Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation De Mon Blog

  • : Ma vie de retraitée dans le Pays de la Météorite
  • Ma vie de retraitée dans le Pays de la Météorite
  • : Venez découvrir mes passions au Pays de la Météorite.
  • Contact

Mon Profil

  • Michèle

Remerciements

Merci de votre visite sur aupaysdelameteorite.over-blog.com

Bienvenue à vous!

J'espère que vous vous plairez chez moi et que vous reviendrez me voir souvent. Très bonne visite. Michèle

Pages

22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous ,

Nous continuons notre deuxième partie de randonnée aux ruines du château qui 

se trouve près du village de Lavauguyon Ce château du 12ème siècle appartenait

 à la famille de Malessac originaire du Poitou mis à sac par les mercenaires

de Richard Cœur de Lion, il est reconstruit au XIVème siècle.

Des fossés larges et profonds, que l'on pouvait vider et remplir à volonté entourent

la forteresse.Le château de Lavauguyon situe la limite du Poitou et du Limousin, avait un rôle

 militaire important à jouer. Il fut dévasté et pillé par la révolution de 1793.

L'intérieur du château se composait de deux vastes corps de bâtiments, à gauche se trouvaient

des salles d'habitation, à droite, une chapelle de style gothique flamboyant.

Le donjon carré à voûte gothique, à nervures prismatiques avait un pendentif central.

Aux ailes les courtines portaient des galeries intérieures reliant les tours d'angles aux autres bâtiments.

En 1188, le 7ème descendant de l'illustre famille de Pérusse, Charles de Pérusse épousa

 Anne de Malessac, héritière et vicomtesse du lieu.

Les Pérusses des cars, seigneurs de Lavauguyon, connurent une brillante destinée et contractèrent

 d'illustres alliances au fil des siècles.

Au début du XVIème siècle, les seigneurs de Lavauguyon deviennent Prince de Carency.

En 1745, Antoine Paul Jacques de Quelen Stuer de Caussade de Lavauguyon se distingue

 à la bataille de Fontenoy. Louis XV en reconnaissance lui donne le titre de Duc et Pair de France.

Après cette leçon d'histoire nous continuons par les chemins qui nous mènent à travers villages

 où nous découvrons d'autres champs , étangs et enfin le retour à nos voitures près de l'église.

Voici les photos:

Photo 086-copie-1

  Photo-088-copie-3.jpg

Photo-092.jpg

Photo-093.jpg

Photo-095.jpg

Photo-100.jpg

Photo-101-copie-1.jpg

Photo-124-copie-1.jpg

Etang lavoir de Raverlat .

Photo-123.jpg

Polissoir néolithique en quartz destiné à la finition des hâches en silex.

Photo-148-copie-1.jpg

Photo-151.jpg

Nous voici arrivés et je vous dis à une autre randonnée.

Je vous souhaite un bon week-end.

Repost 0
Published by Michèle - dans Promenades
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 21:00

Bonjour à vous ,

Dernièrement je suis allée faire une randonnée d'une dizaine de kilomètres dans

la petite commune des Salles-Lavauguyon qui a 200 habitants environ.

La commune des Salles Lavauguyon est située dans le centre-ouest de la France,

 à courte distance de deux cités historiques qui sont Angoulême à l’ouest et Limoges à l’est.

 Ce paisible petit village est blotti dans le département de la Haute-Vienne, en Limousin.

Il se trouve dans le périmètre du « Pays de la Météorite » où  voici 214 millions d’années,

 le paysage fut bouleversé par l’impact d’une énorme météorite.

Le bourg, qui se trouve également sur la Route Richard Cœur de Lion, peut se réjouir

 à juste titre de posséder un trésor national : une église du XIIème siècle qui abrite certaines

 des plus remarquables fresques romanes de France. Cet édifice jouxte un petit prieuré

 médiéval également fort intéressant.

Voici les photos vous montrant  plusieurs petits villages aux alentours de

cette petite bourgade. Je vous invite à me suivre .

Photo-106.jpg

Photo-113.jpg

 Photo-121.jpg

Photo-130.jpg

Photo-131.jpg

  Photo-134-copie-1.jpg

Photo-137-copie-1.jpg

  Photo-146.jpg

Photo-147.jpg

Hé bien voilà nous terminons la 1ère partie de notre randonnée et je vous invite

 la prochaine fois à finir la 2ème partie qui nous conduira à travers d'autres villages

pour aller visiter les ruines du château de Lavauguyon.

Je vous souhaite une bonne journée

Repost 0
Published by Michèle - dans Promenades
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:00

 

 

Je t'offre cette rose pour toi mon ami Jacques pour ton dernier voyage .

Je t'embrasse très fort et  je ne t'oublierai pas , je suis triste .

Repose en paix.

 

Repost 0
Published by Michèle
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 23:59

Bonjour à vous ,

Une plante de la famille des renonculacées .Elle est originaire d' Europe.

C'est une plante vivace qui vit entre 2 et 4 ans.Son feuillage est semi-persistant,

il est le plus souvent vert, mais peut être doré ou panaché de jaune.

 On la trouve à l'état sauvage en lisière de forêt.Sa taille avoisine 80 cm en fleurs.

  L'ancolie est très rustique au gel.On la plante souvent en massif, rocaille ombragée, sous-bois.

La floraison apparaît de Mai à fin Juin.Les fleurs d'ancolies sont de multiples couleurs :

 blanc, rose, pourpre, violet, bleu...Elles peuvent être simple, double et même bicolore.

 Elles donneront des capsules remplies de petites graines noires toxiques.

Cette plante aime tout terrain bien drainé et humifère.

L'ancolie préfère l'ombre au soleil.

Sa multiplication s'effectue par semis de graines stratifiées au printemps en sol sableux

à l'ombre . On pratique aussi le semis sur place à l'automne.

On peut aussi diviser les pieds au printemps mais les racines sont assez fragiles.

On peut couper les hampes florales pour que la plante ne s'épuise pas.

On laisse quelques fleurs faner pour produire quelques graines.

Les limaces et escargots savourent l'ancolie.Les feuilles de l'ancolie servaient à soigner les plaies.

Voici les photos :

Photo-083.jpg

Photo-084.jpg

Photo-204.jpg

Photo-207.jpg

Je vous souhaite un bon week-end .

                                                                                                                             

Repost 0
Published by Michèle - dans Plantes ou fleurs
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 21:00

Bonjour à vous,

La digitale pourpre est une fleur spectaculaire et dangereuse . Elle se reconnaît à ses magnifiques

 inflorescences aux vives couleurs et pousse naturellement en lisière des forêts.

Parfois cultivée comme plante ornementale dans les jardins, cette fleur spectaculaire est également  

 très toxique. La digitale pourpre, aussi appelée grande digitale ou Digitalis purpurea

 est une plante bisannuelle de la famille des Scrofulariacées .

 Son nom dérive du latin digitus ("doigt") car la fleur des digitales s'adapte facilement à l'extrémité

d'un doigt humain. Cette plante est d’ailleurs connue sous d'autres noms en rapport ou non

 avec les doigts : "Dé de Bergère", "Gant de Bergère", "Gant de Notre-Dame", "Doigtier", "Gantelée",

 "Gantière", "Gantillier", "gobe-mouche" ou encore "queue de loup".

La digitale pourpre est une plante de 30 cm à 2 mètres de hauteur. Sa tige, duveteuse,

 est creuse mais solide. Elle porte des feuilles dentées dont la face inférieure est ridée.

 Les feuilles forment à la base une large rosette, qui disparaît au profit de feuilles

 disposées alternativement sur la tige. Elle fleurit de juin à septembre .

La digitale pourpre est une très belle plante mais est aussi très toxique. Elle contient 

de la digitaline un poison violent, dans toutes ses parties.

 Cette substance agit sur le cœur et peut être mortelle en cas d’absorption.

 

   Au XVII siècle, C. La Voisin et la marquise de Brinvilliers furent toutes deux emprisonnées

 et exécutées, pour s'être servie entre autre de la digitale pourpre de façon un peu

trop imaginative : vêtements venimeux, bague de la mort, chandelle toxique...

Voici les photos :

Photo-114.jpg

Photo-115.jpg

Photo-116.jpg

Je vous souhaite une bonne journée.

Repost 0
Published by Michèle - dans Plantes ou fleurs
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous,

Voici quelques photos de fleurs de mon jardin pour essayer d'oublier le manque

de soleil et des températures trop basses pour la saison à cause de la pluie .

Photo-382.jpg Photo 383

 

Photo-337.jpgPhoto 381

 

Photo-349.jpg 

Photo-406.jpg

Photo-365.jpg

Photo 377

( Très jolie fleur qui s'appelle pélargonium qui est à ma maman ) .

Je vous souhaite de passer une très bonne semaine .

 

Repost 0
Published by Michèle - dans Plantes ou fleurs
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous,

Le plan d'eau de la Grande Prairie est le centre de voile d' Angoulême situé sur

 la commune de Saint-Yrieix-sur-Charente.

C'est un plan d’eau de 26 hectares situé près de la Charente en amont et à 3 km au nord

d'Angoulême. On l'appelle aussi le plan d'eau de Saint-Yrieix ou de Roffit car situé 

à ce lieu-dit limitrophe de la commune de Gond-Pontouvre.

Le plan d'eau de Saint-Yrieix était une prairie alluviale située sur la rive droite du fleuve,

la Grande Prairie, avant d'être exploitée par des sablières dans les années 1960.

 Puis dans les années 1980 ces sablières remplies d'eau ont été réunies en un lac unique

afin de servir de parc de loisirs pour l'agglomération angoumoisine.

Une baignade gratuite avec plage est aussi aménagée sur ce plan d'eau, ainsi que buvette,

 terrain de boules, camping, parcours sportif, et espace arboré le long de la Charente

 au pied de Chalonne. Au nord est situé l'espace encore naturel de la Petite Prairie, vaste prairie

   tout en longueur remontant jusqu'à l'amorce de la rive concave surplombant la Charente

et offrant de belles promenades.

Au sud, le plan d'eau est relié à Angoulême par la coulée verte, sentier longeant la Charente

 jusqu'à l'île de Bourgines, passant en particulier devant le confluent de la Touvre.

Voici les photos :

Photo-055-copie-1.jpg

Photo-062.jpg

Photo-063-copie-1.jpg

Photo-065.jpg

Photo-066.jpg

Photo-068.jpg

Photo-069.jpg

Je vous souhaite une bonne journée.

 

Repost 0
Published by Michèle - dans Promenades
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous ,

Dernièrement je suis allée faire une randonnée de dix kilomètres sur le site de   

la coulée verte , un ancien chemin de halage qui traverse toute la ville d'Angoulême,

 longeant le fleuve de la Charente sur près de 20 km. Autrefois, ce chemin était utilisé 

pour les embarcations à fond plat (les gabarres) qui transportaient vers la mer le papier,

les pierres ou l'eau de vie. Aujourd'hui, c'est un agréable sentier de promenade pour 

les randonneurs à pied ou à vélo. Pendant la balade, on découvre écluses, églises, moulins

ou musées  mais également faune et flore autour du fleuve. Une vraie bouffée d'oxygène

au pied du lit du fleuve de la ville . Depuis 1975, des investissements ont été consacrés à

 la restauration des berges et ainsi qu’à la remise en état des ouvrages, tels que 

les barrages , les écluses et les quais .

Voici les photos:

Photo-017.jpg 

Photo-021.jpg

Photo-027.jpg

Photo-028.jpg

 Photo-029-copie-1.jpg

Photo-031-copie-1.jpg

La Charente à l'écluse de Thouérat .

Photo-032.jpg

Photo-036.jpg

Photo-037.jpg

 

Musée de la bande dessinée d'Angoulême . ( anciens chais édifiés en 1857 )

 

Je vous souhaite une bonne journée et merci pour vos commentaires.

  

Repost 0
Published by Michèle - dans Promenades
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous ,

Le terme "fraise" dérive du latin populaire fragra, en référence à la fragrance (parfum) de cette baie

On trouve des fraisiers à l'état sauvage dans de très nombreuses parties du monde. Le fraisier des

 bois (Fragaria vesca) est l'espèce la plus répandue, en France comme en Europe. Mais on la trouve

 aussi en Amérique, sur plusieurs îles... On imagine que les oiseaux ont joué un rôle majeur dans

cette dispersion. Mais on dénombre une trentaine d'autres espèces, qui ont prospéré au fil

 des siècles sous tous les climats : Fragaria collina (jusqu'aux steppes de Sibérie), Fragaria chiloensis

 (côte Ouest de l'Amérique)...

On sait qu'elle était déjà consommée au Néolithique, et que les Romains la cultivait au jardin.

Les premières cultures commerciales datent du XVe siècle, durant lequel Anglais puis Hollandais

améliorent des espèces sauvages et obtiennent de plus gros fruits.

C'est Amédée-François Frezier (!), un officier de Marine au service du Roi Soleil, naturaliste à ses heures,

qui ramena du Chili une fraise à gros fruits, la "Blanche du Chili" (F. chiloensis). Antoine de Jussieu

fit fructifier cette variété au Jardin des Plantes à Paris. Elle fut croisée au jardin botanique de Brest

avec F. virginiana, pour donner l'hybride F. x ananassa (Fragaria ananassae, ou fraisier ananas),

 à l'origine de la plupart des variétés connues de fraises modernes.

Ce que nous dénommons "fraise" n'est en réalité pas le fruit du fraisier au sens botanique du terme.

Il s'agit en réalité du réceptacle charnu de la fleur. Les "vrais" fruits sont les akènes, ces petits grains

 présents sur tout le pourtour de la fraise.

Fruit rafraîchissant par excellence, grâce à sa richesse en eau, et à son bon équilibre glucides/acides

organiques, la fraise présente de plus la particularité d’être fort peu énergétique : 52 kcalories

pour une portion de 150 g, c’est très raisonnable pour un dessert ou une collation légère !

La densité minérale de la fraise (apport en minéraux pour 100 kcalories) s'avère, de ce fait,

très intéressante notamment pour le magnésium (34 mg/100 kcalories), le calcium (57 mg/100 kcl ) 

et le fer (1,14 mg/100 kcl ). Enfin, sa richesse en vitamine C est remarquable : il suffit d’une portion

de 150 g (ce qu’on consomme habituellement) pour couvrir largement le quotidien conseillé

 en cette vitamine  ( 80 mg pour l’adulte) !   Cette teneur élevée en vitamine C

 fait de la fraise l’un des fruits de saison les plus généreux dans ce domaine

Voici les photos : .

 

 Photo 232

Je vous souhaite de passer une bonne journée. 

  

Repost 0
Published by Michèle - dans Plantes ou fleurs
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:00

Bonjour à vous,

Quelles sont les origines de la fête des mères ?

La tradition de la fête des mères viendrait des États-Unis.

C’est en 1917, pendant la première guerre mondiale que les soldats américains

 propagèrent : le « mother day » en Europe.

Au début du XXème siècle, plusieurs manifestations furent organisées:

« fête de la famille », à l’occasion du 14 juillet.

En 1920, les « mères méritantes » furent fêtées et reçurent des fonds d’une collecte publique.

C’est en 1928 que le gouvernement d’alors créa « la journée des mères ».

Elle devint fête officielle que depuis le 24/05/1950;

En France, la fête des mère est fixée le dernier dimanche de mai ou le 1er dimanche de juin.

Dans le monde entier, on fête la fête des mères maintenant en organisant des réunions de famille,

 en offrant un cadeau à la Maman, ou en lui envoyant une carte de voeux par poste.

Petit poème pour la fête des mamans .

 

Une maman c'est un cadeau du ciel

Ses baisers sont doux comme le miel

Une maman nous comprend à demi mot

Pour elle on est toujours un cadeau

Un cadeau que la vie lui à fait

Et que toute sa vie elle va aimer

Elle nous pardonne toutes nos erreurs

Toute sa vie, on est dans son cœur

L'amour d'une maman est un grand trésor

Certains se rendent compte après sa mort!

Moi je ne sais pas toujours te le dire

Voilà pourquoi j'ai voulu te l'écrire

Je t'aime beaucoup maman

Et je voulais que tu le saches à présent .

 

Bon dimanche à vous tous et bonne fête à toutes les mamans du monde.

 

Repost 0
Published by Michèle - dans Fêtes
commenter cet article